TÖNNJES signe "Compact with Africa"

Renforcer les pays africains : Production de plaques d'immatriculation prévue en Egypte
TÖNNJES signe un accord de coopération lors de la conférence « Compact with Africa »

Berlin, novembre 2019. Plus de coopération avec les pays africains et de plus gros investissements directs des entreprises sur place pour renforcer l'économie régionale, tels sont les objectifs de la conférence « Compact with Africa » qui s'est tenue cette semaine à Berlin. A la chancellerie, les représentants du G20 et des pays africains ont discuté sur la manière d'améliorer les conditions des investissements privés en Afrique. Dans ce contexte, le fournisseur de technologies et de systèmes TÖNNJES, représenté dans plus de 50 sites du monde entier, a déjà signé un accord de coopération avec l'un des pays du Compact : En collaboration avec une entreprise d'État égyptienne, une succursale commune pour la production de plaques d'immatriculation en Égypte doit être créée.

Lors de cette conférence de deux jours, la chancelière fédérale Angela Merkel a souligné que l'Afrique était un continent offrant « plus de chances que de risques » : « Nous devrions faire tout ce qui est en notre pouvoir pour coopérer avec l'Afrique. » Selon le ministre allemand du Développement, Gerd Müller (CSU), les entreprises commerciales devraient être « plus courageuses » pour investir en Afrique. Sur ce point, TÖNNJES avance avec un bon exemple : par le passé, la société Delmenhorst a déjà établi plusieurs Joint-Ventures avec des partenaires africains – notamment au Sénégal et au Kenya – renforçant ainsi l’économie locale, tout en y créant des emplois. « Nous avons eu jusqu'à présent de très bonnes expériences sur ce continent », souligne Markus Müller, PDG de TÖNNJES, qui lors de la conférence, a cherché à promouvoir le dialogue avec les représentants des États africains en vue d'accroître la coopération. « Nous sommes heureux d'avoir signé un accord de coopération et de pouvoir étendre notre engagement à l'Egypte. »

Sous l'impulsion de son président Abdel Fattah Al-Sisi, cet état de l’Afrique du Nord-Est est plus que jamais intéressé par le développement de l’industrie locale et est l'un des douze pays du Compact qui appliquent actuellement des programmes de réforme visant à améliorer les conditions-cadres pour rendre leur économie plus attrayante pour les investisseurs étrangers. « En Égypte, il y a un fort potentiel de devenir plus indépendant des importations grâce à nos propres installations de production », a déclaré Markus Müller. Les plaques d'immatriculation viennent pour l'instant de l'étranger. « Ensemble, nous prévoyons une succursale en Égypte où les plaques d'immatriculation pourront être produites localement. »

Les deux parties ont également convenu de rechercher d'autres moyens d'intensifier leur coopération. C'est ainsi qu'il est également question d'introduire à l'avenir l'identification électronique (IDePlate). Le système IDePLATE de TÖNNJES est utilisé dans les pays du monde entier. Des États comme les Philippines, le Kenya et le Honduras ont déjà doté leurs véhicules de cette technologie unique au monde, capable de résoudre les problèmes de circulation et pouvant être utilisée pour les systèmes de péage, de stationnement ou de paiement.

[Translate to Französisch:] Press-Release-28-11-2019

Ressources liées