Plaques minéralogiques numériques : le système RFID identifie les véhicules à 220 km/h

Plaques minéralogiques numériques : le système RFID identifie les véhicules à 220 km/h

TÖNNJES et Kathrein ont su convaincre leurs clients et les administrations lors de la manifestation sur le Sachsenring

Delmenhorst, mai 2019. En collaboration avec ses partenaires Kathrein et NXP, la société allemande TÖNNJES a développé un système révolutionnaire d’identification électronique des véhicules (IEV). En mars dernier, le groupe a présenté son innovation lors d’un test de performance sur le Sachsenring aux représentants des administrations de plus de 30 pays – et a alors dépassé ses propres performances passées : sa technologie basée sur la RFID capte et authentifie les véhicules à une vitesse allant jusqu'à 220 kilomètres heure. C’est ce que permettent les produits IDePLATE et IDeSTIX de TÖNNJES. Une IDePLATE est une plaque minéralogique avec une puce RAIN RFID de NXP (Ucode DNA) intégrée. En ce qui concerne l’IDeSTIX, il s’agit d’un autocollant holographique de haute sécurité pour pare-brise lui aussi doté d’une puce Ucode DNA. Un numéro d'identification unique à cryptage multiple est enregistré sur les deux qui ne peut être déchiffré que par des lecteurs autorisés uniquement. Une fois mis en parallèle avec la base de données nationale, il fournit les informations relatives au véhicule.

Afin de pouvoir présenter leur système avec IDePLATE et IDeSTIX en action dans des conditions aussi réalistes que possible, TÖNNJES et Kathrein ont loué la piste de course de Sachsenring. 90 participants environ ont assisté à la mise en scène de différents scénarios de situations de la circulation avec plusieurs voitures, camions et motos et à leur saisie par le lecteur et la caméra fixés sur deux ponts. « Alors que les systèmes de caméras n’identifient que 65 à 70 pour cent des véhicules quand le météo et la visibilité sont mauvaises, le taux de réussite de la combinaison de l’IDePLATE et de l’IDeSTIX, lui, est de 99 pour cent environ » explique le directeur de TÖNNJES, Jochen Betz. Grâce à ce type d’identification, les administrations peuvent déterminer sans établir de contact avec le véhicule si sa plaque minéralogique lui appartient réellement ou si elle a été éventuellement manipulée. « Les améliorations du matériel et du logiciel effectuées par Kathrein permettent à présent une authentification même à très grande vitesse » explique M. Betz. C’est ce que les motos surtout ont révélé très clairement. « Avec notre IDeSTIX « Headlamp Tag », un autocollant pour phare avant avec puce RFID RAIN intégrée, le taux d’identification est nettement plus élevé puisque le véhicule peut également être reconnu par l'avant » a déclaré le directeur.

Donner une identité aux véhicules sur toute la planète et établir un système entre les automobilistes et les administrations, voici la mission que TÖNNJES s’est fixée. Ses produits modernes sont alors utilisés dans le monde entier. C’est pourquoi des représentants venus entre autres d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du sud étaient présents lors de la manifestation sur le Sachsenring et ont pu se convaincre de la technologie made in Germany. Le système IDePLATE convient à toute une série d'applications telles que les systèmes de gestion des transports routiers, les zones écologiques, les parkings, les péages ou les contrôles des accès – sans contact et en plein trafic. « Un visiteur sud-africain, par exemple, est à la recherche d’une solution pour l’aider à éviter les utilisations abusives des cartes d'essence. Si les véhicules de sa flotte d’entreprise pouvaient faire le plein au moyen d’une puce RFID RAIN, il serait alors sûr que seuls ses camions sont ainsi réapprovisionnés en essence. » Avec l’IDePLATE et l’IDeSTIX, cela ne poserait aucun problème.

Ressources liées